Visite à Alice Springs... ou un peu plus...

Alice Springs NT 0870, Australie le 25/04/2013

 

Après encore toute une matinée sur la route, nous faisons enfin notre entrée à Alice Springs ! Sylvain est super content, il va retrouver un de ses compatriotes aveyronnais ! Nini nous attends de pied ferme ! Lui, est à Alice Springs depuis début janvier et exerce son métier de plombier car ici ça vaut vraiment le coup ! 

On "s'installe" dans l'auberge où loge Nini, chez Ronnie. Comme nous ne restons que 3 jours, nous dormons dans le van et on paye uniquement pour utiliser les locaux, la douche et la cuisine essentiellement.

 

C'est pas super propre (pour ne pas dire crade) et y' a même des Red Back (des méchantes araignées!). Il y a environ 20 personnes, essentiellement des asiatiques (de Taïwan pour la plupart, et 2 japonais), 2 belges et 4 français. C'est le bordel de partout, mais c'est une ambiance assez sympa.

On profite de passer du temps avec Nini... On papote, on mange, on boit, on fait la vidange du van, on profite de la connexion internet aussi, et puis on va faire une petite randonnée au Mont Gillen, un "sommet" à la sortie de la ville. On a superbe vue de là- haut ! Je ne pensais pas voir autant de montagne dans ce coin désertique de l'Australie !

 

C'est un peu ennuyeux comme ville quand même, mais nous devrions repartir le mardi pour aller cueillir des tomates en South Australia...

En attendant, on est le 30 mars, et c'est Pâques ! Pour l'occasion, Ronnie et sa femme ont organisé une Seafood Party.  C'était bien sympathique, mais il fallait aller vite, en 15 minutes il n'y avait déjà plus rien !

Le lendemain, on profite encore de voir quelques paysages proche d'Alice Springs. Nous allons balader à Emily Gap et à Jessie Gap dans les East Mc Donnell Range.

 

Puis nous sommes prêt à repartir... Nous appelons le mec pour notre "plan" tomates...sauf que le mec s'est bien fichu de notre poire ! Le responsable est coréen et a priori il ne prend que des coréens pour bosser avec lui ! Mais ça, devant le Big Boss, il ne nous l'a pas dit !

Merde ! Que fait-on maintenant ? Nous sommes obligé de travailler ici maintenant, ou alors de transférer des sous de France, car ça à tellement coûter cher de traverser ce désert qu'on n'aura de toute façon pas assez d'argent pour traverser l'autre désert pour aller de l'autre côté de l'Australie, à Perth. 

Ah ben c'est sûr que Nini, lui, il est content, il va garder son pote un peu plus longtemps avec lui !

Tous nous disent que c'est facile de trouver du boulot ici, et qu'en plus il y a possibilités de bien gagner de l'argent !

Et bien c'est partit pour la recherche ! On fait du porte à porte, on donne des dizaines de CV pendant toute la journée, et celle du lendemain... Et ça paye ! Sylvain commence le lendemain, le jeudi 4 avril, à Britz campervan ! Il sera Costumer Service Représentative. Il est chargé de vérifier les véhicules avant qu'ils partent et lorsqu'ils reviennent, il explique les assurances aux clients, il prend les sous de leur CB (pour l'agence Britz bien sûr, pas pour lui), et puis il leur donne les infos et explications nécessaires avant qu'ils prennent la route. Il sera en charge surtout des clients français aussi, et il y en a pas mal.

Il est assez content, malgré que ce ne soit pas son vrai boulot. Il est en rapport avec la clientèle, et ça lui fait travailler son anglais (ce qui est très bien, au vue de son entretien avec la Boss de Britz ! J'étais là pour constater l'étendue du travail encore à faire :-) Bon, en même temps, nous sommes venus pour ça !)

Pour ma part cela n'a pas était très facile à vivre... Pas seulement le fait de me retrouver seule pour chercher du boulot (jusque-là nous y allions toujours ensemble), mais surtout le fait de le voir bosser et moi non. Les réponses n'étaient pas forcément négatives, mais il fallait attendre, peut- être, bientôt, la saison va commencer...ils prenaient quasiment tous mon CV, mais rien n'aboutissait, ils ne rappelaient jamais ! 

Me retrouver comme ça, seule, à ne rien faire, à part du porte à porte, dans cette ville ennuyeuse... J'ai vraiment déprimé pendant plusieurs jours ! J'en ai pleurée et j'étais prête à bouger seule dans une autre ville plus au Nord pour trouver du boulot. Sylvain aurait pu me rejoindre plus tard, mais il ne voulait pas, alors j'ai pris patience, j'ai persévéré et ça a payé aussi ! J'attaque le 10 avril...

Par "Alice Springs Job" sur Facebook, je trouve un 1er petit boulot qui semble pas mal du tout pour moi. Je serais aide- soignante à domicile pour une personne handicapée. Karen est très handicapée par sa sclérose en plaque, mais elle continue à avoir un travail à plein temps. Elle est maîtresse d'école, ce qui s'avère être très bien pour moi et la progression de mon anglais. Avec une autre personne, nous l'aidons dans ses besoins quotidiens le matin et le soir.

Par contre ce n'est que 1h30 le matin et 1h30 le soir, ce n'est donc pas suffisant et je dois continuer à chercher un autre travail, que je trouverais environ une semaine après...

C'est grâce à une vieille dame, rencontré dans un centre culturel, que je suis allée toquer à la porte du Flynn Lodge, une maison de retraite. J'y ai déposé mon CV, et l'administrateur, ayant vu que j'étais infirmière en France, m'a couru après pour me donner finalement un RDV avec la DON (director of Nursing)...

Je commence 1 semaine après seulement, le 19 avril, car il a fallu attendre l'accord de l'office de Sydney. Je suis donc maintenant aide- soignante (içi, en anglais, ce sera "carer", ou "support worker") dans un "nursing home" ou maison de retraite avec 20 résidents. Ce n'est pas des soins lourds ici, c'est essentiellement leur résidence, et on fait un peu de nursing, on les occupent,  on les surveille. D'un côté ça s'appelle Montview, ce sont 10 résidents ayant une démence plus ou moins accentué, et l'autre côté s'appelle Riverview, ce sont 10 autres résidents, qui sont simplement âgés et ne pouvant pas rester seul à domicile. 

Je suis relativement contente d'avoir trouvé un boulot dans mon domaine, ce sera surtout bien pour mon anglais également, et je suis la 1ère et la seule française, donc c'est très bien.

Notre vie à Alice Springs s'organise petit à petit...

Nous resterons 1 mois dans notre van devant chez Ronnie, mais l'hiver arrive et il fait très froid içi la nuit (et oui, dans le désert aussi ça gèle !), et nous allons donc trouver une chambre à louer chez un mec. Il est tout seul, et il a ses enfants 1 semaine sur 2 environ, 1 semaine sa fille de 14 ans, l'autre semaine son fils de 11 ans. C'est cool, on est super content ! On a trouvé rapidement et pour un bon prix pour ici, 180$ la semaine, et puis il semble bien sympa.

Pour activité : nous allons courir une fois de temps en temps (avec les kangourous), nous profitons des séances d'aquagym à 2$ (pas cher pour que les nombreux australiens obèses y viennent, et du coup, ne rigolez pas, même Sylvain est venu avec moi !), et nous avons un couple d'amis français rencontrés aux vendanges qui nous ont rejoint dans le coin parce qu'on leur a dit qu'ils trouveraient du boulot (et ils ont trouvé en 1 journée !)

 

Voilà pour nos débuts à Alice Springs... Affaire à suivre !!!!!  ^^

 

 

Commentaires



Autres récits de voyage

Autres Recits en Australie